Gouvernement de compétences : Ali Laarayedh n’écarte pas des élections anticipées

Les premières réactions à l’annonce inattendue du chef du gouvernement désigné Hichem Mechichi de former un gouvernement de compétences nationales indépendantes viennent de tomber.

Ali Laarayedh, leader du parti Ennahdha et ancien chef du gouvernement a largement critiqué le choix opéré par le chef du gouvernement désigné, affirmant que sa décision ne correspond pas aux résultats des élections. « A quoi bon avoir organisé des élections ? » s-est-il interrogé, ajoutant que ce gouvernement doit jouir d’une ceinture politique assez puissante.

Dans ce contexte, Ali Laarayedh n’a pas écarté d’organiser des élections anticipées, car ce scénario évitera un nouvel échec, selon ses dires.

Le chef du gouvernement désigné Hichem Mechichi vient d’annoncer que son gouvernement sera formé uniquement de compétences nationales indépendantes.

Plus tôt dans la journée, le président du conseil de la Choura d’Ennahdha Abdelkarim Harouni a réitéré le rejet de son parti d’un gouvernement de compétences indépendantes soulignant qu’il faut tirer des leçons de l’échec des gouvernements de Habib Jemli et d’Elyes Fakhfakh.

Commentaires: