Coronavirus : Un laboratoire militaire mobile s’installe à Tunis-Carthage

La situation épidémiologique à l’aéroport Tunis-Carthage serait inquiétante. Selon un dernier bilan, 26 contaminations au coronavirus ont été détectées dans cet aéroport.

C’est dans ce contexte que le laboratoire militaire mobile de sécurité microbiologique a été activé et une équipe médicale de la santé militaire a été mise en place à l’aéroport Tunis-Carthage pour contribuer aux opérations de détection des cas Covid-19, indique lundi le ministère de la Défense nationale.

Il s’agit, selon la même source, d’effectuer des analyses auprès des différents secteurs opérant sur les lieux avec une moyenne de 300 analyses par jour.

Cette action s’inscrit dans le cadre du renforcement des efforts nationaux visant à circonscrire la pandémie de coronavirus. Elle est menée en coordination avec les structures de la santé publique, souligne le communiqué du ministère de la Défense, rapporte l’agence TAP.

Des mesures ont été prises pour prévenir la propagation du Covid-19 en milieu militaire à la lumière de l’évolution de la situation épidémiologique au niveau national, ajoute la même source.

Revenant sur la situation épidémiologique à l’aéroport Tunis-Carthage, le ministre du Tourisme et de l’artisanat Mohamed Ali Toumi n’a pas écarté le scénario de sa fermeture sur fond de la multiplication des cas de contamination au coronavirus.

« C’est une question optionnelle », a-t-il expliqué au micro de Shems FM, tout en affirmant que le défi étant aujourd’hui de mettre ne place une stratégie pour cohabiter avec le virus.

« Je crains que la fermeture de cet aéroport porterait atteinte à l’image de la Tunisie à l’étranger », a-t-il conclu.

La situation épidémiologique à l’aéroport Tunis-Carthage inquiète. En quelques jours, jusqu’à 26 contaminations au coronavirus ont été enregistrées. Seulement hier samedi 1er aout, le ministère de la Santé a annoncé 16 nouveaux cas dans cet aéroport, en attendant les résultats des tests effectués.

Commentaires:

Commentez...