Tunisie – Coronavirus : La recrudescence des cas locaux inquiète la commission scientifique

La recrudescence des cas locaux de coronavirus en Tunisie, la non application des protocoles sanitaires, le non-respect de la distanciation sociale, de l’hygiène des mains et du port du masque, inquiètent le comité scientifique de lutte contre le coronavirus.

Un de ses membres, Habib Ghedira, a appelé, ce mardi 28 juillet 2020, les Tunisiens « à réduire les visites à l’occasion de l’Aïd El-Idha et à s’en tenir aux mesures de prévention », qualifiant au passage d’inquiétante la situation épidémiologique et rappelant que la Tunisie avait gagné une bataille contre l’épidémie, mais pas la guerre.

Hier soir, lors de son intervention au JT de 20 heures, Dr Habib Ghedira a souligné que la recrudescence des cas locaux reste inquiétante ce qui confirme, selon lui, que les protocoles n’ont pas été mis en application.

Il a énuméré les nombreux manquements en matière de sécurité sanitaire et surtout déploré l’inconscience des Tunisiens, dénonçant le fait que les protocoles mis en place avec les différents ministères ne sont pas appliqués, notamment lors des manifestations culturelles, dans les boîtes de nuit, les restaurants, les cafés, etc…

Il a également signalé que si les foyers de contamination se multiplient, on ne pourra y faire face, et la situation sera hors de contrôle. Une situation qui pourrait mener le pays vers un niveau pandémique dramatique.

Il a d’ailleurs rappelé que le meilleur moyen de stopper la propagation du coronavirus reste l’application de mesures simples comme la distanciation sociale, l’hygiène des mains et le port du masque.

La Tunisie a enregistré en date du 27 juillet 2020, 13 nouvelles contaminations au coronavirus dont cinq locales. Depuis la propagation du coronavirus en mars dernier, le pays a enregistré 1468 cas de contamination dont 1168 cas de guérison, 50 décès, 250 cas toujours porteurs de la maladie et 7 malades Covid-19 pris en charge en milieu hospitalier.

Par ailleurs, la Tunisie a annoncé récemment un durcissement des mesures préventives contre le coronavirus. L’Office de l’aviation civile et des aéroports a également pris de nouvelles mesures pour éviter la propagation du coronavirus notamment dans les aéroports.

Ces décisions s’expliquent par l’enregistrement de plusieurs contaminations à l’aéroport Tunis-Carthage et la réapparition de contaminations locales en Tunisie.

Habib Gherdira a affirmé que le nombre des contaminations dans les rangs du personnel de Tunis-Carthage s’élève à six. Il n’a pas, dans ce sens, écarté la fermeture provisoire de cet aéroport en cas de dégradation de la situation sanitaire.

Commentaires:

Commentez...