Motion de censure contre Ghannouchi : Al-Karama boycotte la plénière

Dans un communiqué rendu public hier mardi 28 juillet, la coalition Al Karama a annoncé qu’elle va boycotter la plénière de demain jeudi, consacrée au vote de la motion de censure contre le président du parlement Rached Ghannouchi.

Pour Al-Karama, cette motion est un combat mené « par le système corrompu de Ben Ali qui a divisé les Tunisiens et détruit la vie politique pendant plus de 20 ans, représenté par le PDL ».

Dans ce sens, Al-Karama a appelé les différents blocs parlementaires à boycotter également cette plénière qui vise à détruire le processus démocratique.

Le verdict sera annoncé ce jeudi 30 juillet 2020. Plusieurs blocs parlementaires œuvrent actuellement d’arrache-pied pour garantir la chute de Rached Ghannouchi, président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), lors du vote de la motion de censure qui le vise.

En tout cas, plusieurs députés et chefs de partis politiques affirment que les 109 voix nécessaires pour destituer Rached Ghannouchi sont garantis. « Les 109 voix nécessaires à la destitution de Rached Ghannouchi sont assurées », a déclaré, dans ce sens, Walid Jalled, ce mardi 28 juillet 2020.

La séance de retrait de confiance du président du Parlement se tiendra à huis-clos. Prévue pour jeudi 30 juillet 2020, la séance aura lieu de 9h à 11h et sera sans allocution ni discussion.

Commentaires: