Rached Ghannouchi : « Je n’ai pas débarqué sur un char, j’ai été élu ! »

Le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a accepté, hier vendredi 24 juillet, de tenir le 30 juillet prochain une plénière consacrée à la motion de retrait de confiance au chef du parlement Rached Ghannouchi qui avait été présentée par 73 députés.

Accordant une déclaration aux médias, Rached Ghannouchi a affirmé que « la motion a fait l’objet d’un consensus entre les membres du bureau sans procéder à un vote pour la faire passer en séance plénière jeudi prochain ».

« Il était possible de recaler la motion quant à la forme, mais j’ai accepté le défi en signe de respect à la volonté de 73 députés ». « Car leur nombre n’est pas négligeable », a justifié Ghannouchi, précisant que « la décision a fait l’objet d’un consensus entre 13 députés loin de la logique de prédominance ».

Ghannouchi a affirmé qu’il a présenté lui même la proposition de faire passer la motion en séance plénière et qu’il n’était pas contrarié par cette question qui sera, selon lui, une occasion pour réévaluer la confiance en sa présidence du parlement.
La séance plénière de jeudi prochain sera une occasion pour conforter la confiance en lui et non la lui retirer, a-t-il assuré.

« Je n’ai pas débarqué sur un char mais j’ai été choisi par mon parti et j’ai été élu au parlement par des électeurs tunisiens et à la tête du parlement par des députés », s’est-il défendu.

Commentaires:

Commentez...