Tunisie : Quels candidats en lice pour la présidence du gouvernement ?

Les partis politique, les coalitions et les blocs parlementaires composant l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), ont, en principe, jusqu’à aujourd’hui, mercredi 22 juillet 2020, dernier délai, pour présenter leurs propositions quant au candidat au poste de chef du gouvernement.

Le délai fixé par le président de la République, Kais Saied, en marge de la démission du Chef du gouvernement Elyes Fakhfakh, stipule que les concertations ne doivent pas dépasser un délai maximal de dix jours. Et suite à ces concertations, sera désigné la personnalité la plus apte à assumer la tâche de chef du gouvernement et à former un nouveau gouvernement conformément à l’article 98 de la Constitution.

Où en est-on par rapport aux candidats en lice ? A ce titre, beaucoup de noms de personnalités ont été évoqués et circulent… Ces mêmes noms reviennent à chaque fois qu’il a été question de former un nouveau gouvernement ! Kais Saied aura à choisir parmi tous ces noms proposés sans avoir l’obligation de se justifier auprès des partis politiques.

Les plus en vue sont, pour l’heure, Mohamed Fadhel Abdelkafi, Mongi Marzouk et Khayam Turki, trois personnalités choisies par la nouvelle alliance regroupant Ennahdha, Qalb Tounes et la Coalition Al Karama. Les dirigeants de ces trois partis continuent de se concerter afin de plébisciter le candidat « idéal ».

Le bloc démocratique devrait proposer Mohamed Abbou ou Ghazi Chaouachi comme candidats à la présidence du nouveau gouvernement. Ridha Charfeddine, ex-député de Qalb Tounes, sera proposé par le bloc national.

D’autres personnalités sont également en lice comme Hakim Ben Hamouda, Mehdi Jomâa, Habib Kchaou, Khaled Kaddour, Sonia Ben Cheïkh, Marouane Abassi, Lobna Jeribi, Abdeltif Mekki, Abderrazak Kilani, Chawki Tabib, etc…

A noter que dans cette liste non exhaustive, figurent de nombreuses personnalités citées d’une manière récurrente depuis des années !

Commentaires: