L’UGTT accuse Ennahdha d’avoir manœuvré pour bloquer la production pétrolière à El Kamour

Le Secrétaire général adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Sami Tahri a accusé Ennahdha d’être à l’origine du blocage au niveau de la production pétrolière et des événements dans la région de Tataouine.

Dans un post publié sur sa page Facebook, Sami Tahri accuse Ennahdha d’être à l’origine des évènements qui ont conduit à la fermeture de la vanne de pétrole d’El Kamour, appelant les syndicalistes de la région à reprendre le travail pour s’opposer à ces manœuvres.

En dépit d’une présence militaire, les protestataires d’El Kamour sont parvenus, hier, jeudi 16 juillet 2020, à atteindre les unités de production du pétrole et ont pu fermer une vanne de pompage.

Cette zone de production a été en effet par les sit-inneurs qui ont arrêté le générateur électrique de la station et fermé la vanne de pompage de pétrole. Suite à cet incident des renforts militaires et sécuritaires ont été déployés dans la région.

Il y a quelques jours, les sit-inneurs d’El Kamour avaient averti que dans le cas où le gouvernement ne mettrait pas en oeuvre les points de l’accord signé le 16 juillet 2017 et interagirait positivement avec leurs demandes, la pompe à pétrole de la région serait fermée.

Commentaires: