Des chauffeurs de taxi vandalisent des scooters IntiGo

La guerre des chauffeurs de taxis contre les taxis-scooters d’Intigo semble relancée.

Le fondateur de l’entreprise, Bassem Bouguerra, a annoncé qu’un chauffeur a été agressé par un groupe de taxistes et que quatre véhicules ont été vandalisés à jets d’œufs.

Accusant directement le syndicat des chauffeurs de taxis individuels, il a assuré que les agresseurs l’ont menacé et ont fait appel à des agents sécuritaires qu’ils connaissent lors de l’agression. « Selon eux, il n’y a que BOLT qui a le droit de travailler », ajoute-il.

L’agression a eu lieu hier, lundi 13 juillet 2020.

En décembre dernier, le ministère du Transport s’était enfin résolu à accorder son autorisation à Intigo.

Pour sa part, le syndicat des taxistes se plaignait du fait que ce projet allait porter atteinte au secteur des taxis, menaçant, au passage, de recourir à la grève pour défendre la revendication des taxistes.

Commentaires:

Commentez...