Remaniement : Les ministres nahdhaouis out ?

La présidence du gouvernement vient de publier un communiqué dans lequel elle annonce que le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh a émis son intention de remanier son gouvernement, précisant que le chef du gouvernement a déployé, au cours des dernières semaines, moult efforts pour renforcer la coalition gouvernementale.

La présidence du gouvernement assure avoir tout fait pour assurer la cohésion de l’équipe gouvernementale et de la coalition politique. Efforts qui ont été freinés par Ennahdha, le mouvement souhaitant modifier la forme et la méthode de travailler du gouvernement. En d’autres termes, Ennahdha s’est obstiné à vouloir opérer des changements sur la formation gouvernementale.

Le communiqué assure que les propos tenus par les dirigeants d’Ennahdha témoignent de la volonté de ce parti de se dérober de ses responsabilités à l’égard du gouvernement telles que spécifiées dans les engagements signés par tous les partis.

Le communiqué ajoute que l’appel à former un nouveau gouvernement est « une violation du contrat politique qui lie Ennahdha aux autres partis et au chef du gouvernement, « ne laissant aucun doute sur les intentions d’Ennahdha (…) ». Le communiqué ajoute que « qu’Ennahdha a exploité l’affaire du conflit d’intérêts dans laquelle est impliqué Elyes Fakhfakh pour faire valoir ses intérêts partisans étroits ».

Tout cela a mené à un blocage politique qu’Elyes Fakhfakh veut éviter à tout prix au point de se débarrasser des ministres nahdhaouis. Le chef du gouvernement a annoncé qu’il allait procéder à un remaniement ministériel afin de préserver les intérêts suprêmes de l’Etat.

Ce remaniement devrait donc concerner sept ministres. Les sept ministres que compte Ennahdha en son sein !

Commentaires:

Commentez...