Pour 82% des Tunisiens, la violence s’est amplifiée depuis 2011

Selon une étude réalisée par Sigma Conseil, 82% des Tunisiens pensent que le niveau de violence verbale et physique dans le pays a augmenté depuis 2011.

Ce sont principalement les femmes qui représentent la plus grande tranche des victimes de violence en Tunisie, avec un pourcentage de 61%, selon Hassan Zargouni, directeur de Sigma.

Ces femmes sont victimes de violence dans la rue, les moyens de transport et sur les réseaux sociaux, ajoute-t-il sur Jawhara fm, soulignant qu’elles sont suivies par les enfants, deuxième plus grande tranche victime de violence (31%) puis les hommes (5%).

Selon la même étude, 67% des Tunisiens estiment que la violence est devenue une caractéristique distinctive de la rue en Tunisie.

La consommation d’alcool et de drogues a contribué au niveau élevé de violence, en plus de la situation sociale, de la pauvreté, du chômage et de l’abandon scolaire précoce, expliquent la majorité des personnes sondées.

Commentaires:

Commentez...