Abdelkarim Harouni met la pression sur Elyes Fakhfakh et l’appelle à démissionner

Le président du conseil de la Choura d’Ennahdha, Abdelkarim Harouni ne lâche pas l’affaire. Ce jeudi 9 juillet 2020, il a lancé un nouvel ultimatum au chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh pour changer la composition de son cabinet gouvernemental et l’a appelé à démissionner.

Dans une interview accordée à la radio Express fm, Harouni a critiqué l’entêtement d’Elyes Fakhfakh à ne pas vouloir changer la composition de son gouvernement, ce qui bloque, selon lui, les mécanismes l’Etat. En d’autres termes, il l’a appelé à démissionner.

« Je conseille au chef du gouvernement de présenter sa démission », a-t-il dit, ajoutant que le conseil de la Choura « va reconsidérer sa position envers le gouvernement, et va prendre la décision appropriée ».

Il a signifié que la coalition gouvernementale actuelle avait échoué, a-t-il lancé. « on ne peut pas accepter, sous prétexte d’une situation économique difficile et au nom de la stabilité gouvernementale, une situation plus grave que le changement du gouvernement, on a besoin d’un gouvernement au-dessus de tout soupçon de corruption », a-t-il ajouté.

Selon Harouni, la nécessité de se doter d’un gouvernement solidaire et soutenu par une base au sein du parlement pour qu’il puisse mener les réformes, et faire avancer les projets de développement dans les régions.

Commentaires: