Al-Karama s’oppose à la mise en place d’un bureau de l’OIF en Tunisie

Le président du bloc parlementaire de la coalition Al-Karama, Seifeddine Makhlouf, a estimé que la mise en place d’un bureau de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en Tunisie est inconstitutionnelle.

Selon un post publié hier, vendredi 3 juillet 2020, sur sa page Facebook, cette convention permettra à l’institution et à ses responsable d’avoir une immunité exceptionnelle.

« Une immunité plus importante que celle des députés, des juges et du présidente de la république », selon ses dires.

Rappelons que mardi, l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) avait adopté le projet de loi relatif à la mise en place à Tunis d’un bureau régional de l’OIF pour l’Afrique du Nord.

Commentaires: