S’il s’avère fautif, Fakhfakh devra rembourser le montant des accords conclus avec l’Etat

Badreddine Gammoudi, président de la commission de la réforme administrative, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption de l’ARP, a confirmé qu’une enquête a été ouverte concernant le dossier de conflit d’intérêts impliquant le Chef du gouvernement Elyes Fakhfakh.

Et d’ajouter que la commission auditionnera le ministre de l’Environnement, Chokri Ben Hassan, dans le cadre d’une série d’audiences qui sera tenue avec chaque partie impliquée dans ce dossier afin de déterminer la réalité de la situation.

Interrogé sur les résultantes possibles de cette enquête, Gammoudi a expliqué au journal Achourouk dans son édition de ce mercredi 1er juillet 2020, que si l’accusation du conflit d’intérêts s’avère vraie, « le compteur sera remis à zéro » : l’accord et la transaction effectués avec l’Etat seront annulés, et le montant reçu par les sociétés concernées par cette affaire devrait être remboursé.

Commentaires: