INLUCC : Les déclarations des biens de plusieurs responsables, dont Fakhfakh, sont incomplètes

 

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) Chawki Tabib a révélé que le nombre de responsables dont les déclarations de patrimoine sont incomplètes est très élevé.

En ce qui concerne la catégorie du président de la République et de ses conseillers, les déclarations des biens de 34 personnes, dont 20 faisant partie de l’ancien cabinet et 14 du cabinet actuel, ne sont pas complètes.

Pour les ministres, 55 d’entre eux, dont 29 dans le gouvernement précédent et 26 dans le gouvernement actuel (Elyes Fakhfakh en fait partie) n’ont pas complété la procédure de déclaration, ce qui est de même pour 384 députés, dont 167 faisant partie du Parlement actuel.

Pour ce qui est des municipalités, les déclarations de 5420 présidents et membres de conseils municipaux sont incomplètes.

Tabib a fait savoir que les déclarations des biens incomplètes ne représentent pas un grave problème, soulignant toutefois qu’il est nécessaire de les compléter.

Concernant la polémique du conflit d’intérêts impliquant le Chef du gouvernement, le président de l’INLUCC a estimé que Fakhfakh a violé la loi et la Constitution en assurant la gestion de trois entreprises alors qu’il exerçait ses fonctions à la Kasbah.

Tabib a ajouté que l’instance estime que les contrats signés entre les entreprises d’Elyes Fakhfakh et l’État devraient être résiliés, d’autant que ces contrats ont été conclus après sa nomination à la tête du gouvernement.

Commentaires: