Tunisie : Pourquoi l’Algérie et la Libye ne figurent pas dans la liste de l’ONME

Pourquoi l’Algérie et la Libye ne figurent pas dans la classification des pays élaborée par l’Observatoire national tunisien de maladies nouvelles et émergentes en fonction du niveau de prévalence de l’épidémie du coronavirus.

Selon Habib Guedira, membre du Comité scientifique de lutte contre le coronavirus, la Tunisie doit conclure prochainement des accords bilatéraux avec ces deux pays relatifs au processus d’ouverture des frontières et aux dispositions nécessaires pour faire face à l’épidémie.

« Il existe une cohésion et une relation étroites entre les peuples tunisien et algérien, et on ne peut pas appliquer cette classification aux Tunisiens résidant en Algérie ou sur les Algériens souhaitant se rendre en Tunisie », a expliqué Guedira à l’agence TAP, notant que des mesures spéciales et exceptionnelles à adopter seront discutés avec avec ces deux pays.

Cette classification élaborée par l’ONME concerne 105 pays à travers le monde classés en fonction de leur niveau de risque épidémiologique.

La liste est en rapport avec la réouverture des frontières, demain samedi 27 juin. Une liste qui sera régulièrement actualisée en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique.

La liste verte comporte 46 pays ayant maîtrisé totalement à contenir la pandémie du coronavirus. Les touristes et Tunisiens en provenance de ces pays seront épargnés des mesures de confinement.

La liste orange comporte 59 pays et concerne les touristes et Tunisiens en provenance de pays où la situation épidémiologique est considérée comme étant « modérée » ou ayant réussi partiellement à contenir la pandémie. Ils doivent présenter un test PCR négatif à l’embarquement et seront soumis aux mesures d’auto-confinement pour une période de 14 jours.

Tandis que le reste des pays du monde, à l’exception de l’Algérie et de la Libye, ont été classés dans la « zone rouge ».

A noter qu’en Algérie, 12.248 cas confirmés de coronavirus, 869 décès et 8792 cas de guérison ont été comptabilisés. L’Algérie n’a pas encore annoncé l’ouverture de ses frontières. En Libye, 670 cas de contamination, dont 18 décès et 130 cas de guérison, ont été enregistrés selon les dernières statistiques de l’OMS.

Commentaires: