Protestations et sit-in d’Al-Kamour : La situation dégénère à Tataouine

Cp : Radio tataouine

C’était assez attendu, la tension était à son comble depuis quelques jours dans ce gouvernorat. Aujourd’hui, la situation dégénère à Tataouine ou le sit-in d’Al-Kamour avait repris depuis plus de 10 jours.

A l’aube de ce dimanche 21 juin, les forces de sécurité sont intervenues pour mettre fin à ce sit-in, d’ailleurs des affrontements et plusieurs arrestations dans les rangs des sit-inneurs ont eu lieu.

Depuis ce matin, le centre-ville de Tataouine connait une situation de tension et des débuts d’affrontement entre des jeunes et les forces de l’ordre, comme le confirme la radio de Tataouine.

Les protestataires d’El Kamour avaient fermé les entrées menant au désert devant les véhicules des compagnies pétrolières. Dans la soirée du jeudi 18 juin 2020, ils ont également bloqué la route reliant Tataouine et Médenine devant toutes les voitures, une escalade approuvée par la Coordination centrale d’El Kamour. Certains ont installé leurs matelas au milieu de la route, d’autres ont utilisé des pierres et des barils pour empêcher le passage des véhicules.

Les jeunes protestataires ont dénoncé l’absence de tout conseil ministériel sur la région, une semaine après avoir tenu une journée de colère devant le siège de l’union régionale du travail à Tataouine. L’escalade s’est donc traduite dans le blocage total des routes principales et la grève sauvage de famine entamée par le porte-parole du sit-in d’El Kamour, Tarek Haddad.

Commentaires: