Tunisie : Deux nouvelles unités d’enquête sur les délits financiers complexes voient le jour

Face à la complexification des délits et crimes financiers et en vue de resserrer l’étau autour des contrevenants et criminels, la Tunisie s’est lancée dans le renforcement de son système judiciaire.

Tenu hier mardi 10 juin, le conseil des ministres a approuvé la création de deux unités d’enquête sur les délits financiers dits « complexes », au niveau de la Direction générale de la Sûreté nationale et de la Direction générale de la Garde nationale. Ces deux unités opéreront sur demande du Pôle judiciaire économique et financier.

Ce projet a été élaboré de concert entre les ministères de l’Intérieur et de la Justice et vise à soutenir la spécialisation des cadres sécuritaires dans le domaine de la lutte contre la corruption, de manière à garantir la rapidité et l’efficacité des enquêtes relatives à ces délits spécifiques et complexes, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur publié mercredi, cité par l’agence TAP.

La création de ces deux unités s’inscrit dans le cadre de l’effort national de lutte contre la corruption. Elle intervient aussi dans un contexte national marqué par l’ouverture de plusieurs dossiers de corruption, dont notamment l’affaire de l’acquisition par des personnes tunisiennes de biens immobiliers à la ville espagnole d’Alicante.

Commentaires: