Revenus en devises : Les Tunisiens à l’étranger rapportent plus que les touristes

La relation qu’entretient la Tunisie avec ses ressortissants à l’étranger est actuellement au cœur du débat. Alors que la grogne ne cesse de monter dans les rangs de ces derniers, des appels ont été lancés sur les réseaux sociaux pour boycotter la Tunisie, cette saison estivale.

C’est dans ce cadre que le gouverneur de la Banque Centrale Marouane Abassi a souligné l’importance de la contribution des Tunisiens à l’étranger dans l’approvisionnement des caisses de l’Etat en devises. Pour lui, ils rapportent plus que le tourisme, pourtant connu comme étant la première source de devises en Tunisie.

S’exprimant sur les ondes de la radio ExpressFM, Abassi a rappelé, en effet, que les Tunisiens à l’Etranger ont rapporté 5,2 milliards de dinars en devises en 2019 au profit des caisses de l’Etat. Il a souligné à cet effet, l’importance d’encourager ces ressortissants à investir en Tunisie même à distance en lançant notamment des projets.

Pourtant, la tension ne cesse de monter chez nos expatriés. Et pour principales causes, la hausse des tarifs consulaires et les protocoles sanitaires relatifs à la crise du coronavirus.

Se sentant abandonnés à eux-mêmes dans cette crise sanitaire, ils n’ont trouvé refuge que sur les réseaux sociaux où ils ont lancé l’initiative Menech Mrawhin (on ne rentrera pas) pour exprimer leur ras-le-bol face aux décisions du gouvernement.

L’augmentation des tarifs consulaires fournis aux tunisiens résidant à l’étranger ne plait pas, également, au chef de l’Etat Kais Saied, soulignant la nécessité d’accélérer le rapatriement des tunisiens bloqués à l’étranger et de revoir ces tarifs et insistant sur le rôle de la communauté tunisienne hors des frontières dans la consolidation de l’économie nationale et sa contribution au soutien des tunisiens à l’intérieur du pays, notamment en cette étape difficile.

Commentaires:

Commentez...