Tunisie : Quatre milliards de dinars circulent hors des circuits officiels

 

Illustration

Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Marouane Abassi, a confirmé que la majorité des liquidités en circulation en Tunisie, estimées à environ 15 milliards de dinars, font partie des circuits officiels, « contrairement à ce que certaines parties stipulent ».

En contrepartie, environ 4 milliards de dinars circulent dans le marché parallèle et sont utilisés dans le blanchiment d’argent et la contrebande.

Selon Abassi, la moitié de cet argent se trouve dans les zones frontalières (frontières libyennes et algériennes) et est essentiellement exploitée dans le commerce transfrontalier.

Concernant la scène monétaire tunisienne, le gouverneur de la BCT a fait savoir hier, mercredi 3 juin 2020, qu’au cours des deux derniers mois une liquidité de seulement un milliard de dinars supplémentaires a été retirée auprès des banques, en raison de « l’état de panique observé parmi les citoyens face à la crise du coronavirus ».

Le mois dernier, rappelons-le, des informations portant sur une crise liquidités en Tunisie avaient fait surface.

Le conseiller économique du chef du gouvernement, Lotfi Ben Sassi avait démenti l’existence d’une telle crise, contrairement aux déclarations du gouverneur de la banque centrale de Tunisie (BCT), Marwan Abbasi. Ce dernier avait indiqué que « l’année 2019 sera difficile pour les banques tunisiennes en raison du manque de liquidités ».

Commentaires: