Tunisie : La reprise du secteur touristique pas avant 2021

Le chiffre avancé par la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) et la Fédération des agences de voyages et de tourisme (FTAV) n’est pas une surprise ! L’activité touristique a baissé de plus de 90% à cause du coronavirus.

La FTH et la FTAV estiment toutefois que la reprise du secteur touristique ne se fera qu’à partir d’avril 2021. C’est ce qu’ont laissé entendre les deux fédérations à travers un communiqué commun publié ce jeudi 28 mai 2020.

Cela dépendra d’abord des mesures prises en faveur du secteur qui, pour l’instant, s’avèrent insuffisantes pour assurer une reprise soutenue de l’activité touristique, considèrent la FTH et la FTAV.

Cela dépendra ensuite de l’évolution de la pandémie du coronavirus, se basant essentiellement sur des prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme selon laquelle le tourisme est le secteur le plus durement touché et le nombre de touristes en 2020 pourrait être jusqu’à 80% inférieur par rapport aux années précédentes.

Ainsi, les deux fédérations appellent le gouvernement à renforcer les mesures prises au profit du secteur touristique en mettant d’abord en place des mesures d’accompagnement indispensables afin de préserver la paix sociale et sauvegarder les entreprises.

Le tourisme tunisien a été lourdement impacté par la crise du coronavirus. Afin d’amortir les conséquences de cette crise, plusieurs mesures ont été prises avec pour objectif principal, le retour du tourisme début juillet, comme l’espère le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, de son côté, s’attend à 6 milliards de dinars de pertes et même plus et confirme que l’impact de l’épidémie du coronavirus s’annonce très sévère. Il sera dès lors impossible d’atteindre le cap de 9,4 millions de touristes atteint en 2019 et l’objectif de 10 millions de visiteurs en 2020.

Entre autres mesures destinées à soutenir et relancer le tourisme, une ligne de crédit de 500 millions de dinars pour permettre aux établissements hôteliers touchés par le coronavirus et le confinement de payer les salaires de leurs fonctionnaires.

Cette ligne de crédit de 500 MD ouverte jusqu’au mois de mars 2021, s’ajoutera aux autres mesures destinées à renforcer le secteur du tourisme et de l’artisanat lourdement impacté.

Commentaires: