La directrice de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE) Nissaf Ben Alaya, a affirmé qu’il n’y avait pas d’objection à l’organisation de mariages, à condition qu’ils soient organisés dans un large espace avec au plus de 30 personnes.

La distanciation physique devra également être respectée, a-t-elle insisté ce vendredi 29 mai 2020 sur les ondes de la Radio nationale.

Elle a indiqué qu’il n’est pas possible d’organiser des mariages en présence d’un grand nombre de personnes, d’autant plus que la Tunisie est encore au stade de l’évaluation de la situation épidémiologique du coronavirus.

La vision générale sera plus claire au terme des trois prochaines semaines, ajoute-elle soulignant la nécessité de respecter toutes les mesures et mesures préventives et d’éviter les rassemblements.

Commentaires: