Ennahdha à la rescousse de Rached Ghannouchi

Accusé d’enrichissement illicite et d’entretenir des liens suspects avec des parties étrangères, le président de l’ARP, Rached Ghannouchi se trouve au centre d’une polémique.

La dirigeante d’Ennahdha, Yamina Zoghlami, a annoncé que plusieurs plaintes ont été déposées par le chef du parti et président de l’ARP, Rached Ghannouchi, contre les parties l’ayant récemment « attaqué ».

Dans un post publié sur sa page Facebook Zoghlami a indiqué que Ghannouchi a été la cible de fausses accusations de vol et d’enrichissement illicite, des attaques « sans preuves », selon elle.

Elle a confirmé dans ce sens que plusieurs plaintes ont été déposées jeudi 21 mai 2020 par Rached Ghannouchi contre des personnes et institutions qui ont délibérément répandu des rumeurs et des mensonges.

Chose qui a été confirmée par un communiqué publié par le parti qui assure qu’il poursuivra en justice « toutes les parties impliquées dans cette campagne vile et malveillante ».

Hier, le dirigeant d’Ennahdha, Imed Khemiri, est même allé à déclarer, sur Shems fm, que viser Ennahdha c’est « porter atteinte à une composante ancrée dans l’Etat, la société et la scène politique tunisienne ».

Aussi, le membre du bureau exécutif du mouvement, Mohamed Khalil Baroumi, avait estimé que les campagnes visant Ghannouchi ont pour objectif de semer la discorde, et déstabiliser le pays et les liens entres les trois présidents.

Commentaires: