Aid el-Fitr : Des patrouilles sécuritaires pour empêcher les déplacement entre gouvernorats

Le ministère de l’Intérieur n’a pas l’intention de lâcher du lest lors des fêtes de l’Aid el-Fitr et compte bien s’interposer à tout déplacement inter-gouvernorat.

Le ministre de l’Intérieur, Hichem Mechichi l’a confirmé lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 21 mai 2020 au Palais du gouvernement de la Kasbah.

Il a indiqué que des patrouilles seront déployées pour empêcher tout déplacement entre les gouvernorat pendant la période de l’Aid el-Fitr, et les contrevenants épinglés seront aussitôt sanctionnés d’une amende et sommés de faire demi-tour.

Il a ajouté que tous ceux qui décideront d’enfreindre ces procédures risquent des amendes et rappelé que les autorisations de circuler, professionnelles ou non, ne seront pas valable pendant l’Aid el-Fitr. Hichem Mechichi a, par ailleurs confirmé que la circulation entre les quatre gouvernorats du Grand Tunis reste autorisée pendant l’Aid.

L’interdiction de se déplacer entre gouvernorats avait été annoncée le 14 mai dernier par la ministre auprès du chef du gouvernement chargée des grands projets nationaux, Lobna Jeribi. Une mesure prise pour éviter l’apparition de nouvelles contaminations dans des gouvernorats.

D’ailleurs, certains gouverneurs ont décidé d’interdire l’entrée ou la sortie de et vers leur gouvernorat. C’est le cas du gouvernorat de Kasserine où les autorisations d’entrée et de sortie de et vers le gouvernorat sont suspendues, entre le jeudi 21 jusqu’à mardi 26 mai, sur arrêté du gouverneur, Mohamed Semcha.

Le gouverneur de Gafsa, Mondher Oureibi, a également pris cette décision et a décidé d’empêcher l’entrée et la sortie de et vers Gafsa pendant les jours de l’Aïd, et ce du vendredi 22 au lundi 25 mai.

Commentaires: