Transformé en centre covid-19, l’hôpital A. Mami ne compte plus que deux malades

Transformé depuis le 25 mars dernier en centre covid-19, l’hôpital Abderahmen Mammi, situé à l’Ariana, ne compte plus que deux malades atteints par le coronavirus.

En effet, c’est le médecin urgentiste Samir Abdelmoumen qui a annoncé la nouvelle après que des informations aient circulé sur les réseaux sociaux laissant entendre que tous les malades de cet hôpital se sont rétablis.

Ces deux malades sont toujours admis en service de réanimation, a-t-il expliqué, sur son compte Facebook.

Au début de la crise, le ministère de la Santé avait décidé de consacrer un seul hôpital pour accueillir les cas confirmés de coronavirus en vue d’éviter une contagion à travers les structures hospitalières. C’est l’hôpital Abderahmen Mami à l’Ariana, déjà spécialisé dans les maladies respiratoires qui avait été choisi.

Dans un communiqué rendu public tard dans la nuit du lundi 18 mai, le ministère de la Santé a annoncé six nouveaux cas de contamination au Coronavirus qui ont été signalés à la date du 18 mai 2020 sur 1061 dépistages effectués, portant à 1043 le nombre total des cas d’infection depuis le début de l’épidémie.

Il s’agit de cinq nouveaux cas importés et d’un nouveau décès lié au covid-19 qui a été enregistré dans le gouvernorat de Mahdia, ce qui porte à 46 le nombre de morts depuis l’apparition de la pandémie dans le pays.

Commentaires: