Tendance – Tous à vélo, c’est maintenant ou jamais !

CP : TAREK RASAA / VELORUTION  LETTRE DE TUNISAvec la sortie progressive du confinement, le vélo a toutes ses chances et pourrait devenir le moyen de transport alternatif pour beaucoup d’entre nous.

que les moyens de transport en commun seront surveillés comme le lait sur le feu, le vélo offre une liberté qu’il faut savoir saisir.

Il permet de circuler aisément entre Tunis et ses proches banlieues et permet aussi de pratiquer un sport tout en roulant.

Bien sûr, tout le monde ne pourra pas se mettre au vélo mais beaucoup de jeunes professionnels pourraient adopter ce moyen de transport.

Pour ma part, la petite reine ne m’a jamais quitté et mes bons vieux vélos m’ont même mené très loin de Tunis jusqu’au sud du pays.

J’ai continué longtemps à n’utiliser que ce moyen de transport mais après la Révolution de 2011, j’ai du déchanter devant l’agressivité des automobilistes.

Dommage que le comportement violent de certains conducteurs automobiles transforme le vélo en moyen de transport dangereux.

Mais que voulez-vous, on ne refait pas certaines personnes qui ont la violence à fleur de peau.

Après avoir subi une agression caractérisée en 2014, j’ai remisé mon vélo et repris la marche à pied et les transports en commun.

N’est-il pas temps de s’y remettre en ces temps de post-confinement ? Les pouvoirs publics auront-ils pour leur part l’intelligence et l’anticipation nécessaires pour tracer des voies réservés aux cyclistes ?

C’est le moment où jamais !

Commentaires: