Face à la polémique, le présidence du gouvernement rectifie son décret

Illustration

La présidence du gouvernement a rectifié son décret publié dans le Journal officiel de la République tunisienne (JORT) et portant sur les personnes non concernées par le confinement ciblé.

Le décret gouvernemental n° 2020-208 du 2 mai 2020, publié samedi, évoquait « les femmes enceintes et les mères dont l’âge de leurs enfants ne dépasse pas 15 ans », phrase qui a causé un tollé et une polémique. Certains l’ont même perçue comme un acte sexiste contre les femmes.

Face à la vague de critiques, la présidence du gouvernement a annoncé dimanche matin qu’une erreur a été faite lors de la rédaction finale du texte du décret gouvernemental. 

Quelques heures plus tard, le texte a été modifié et la phrase « les mères dont l’âge de leurs enfants ne dépasse pas 15 ans » a été retirée.

Rappelons qu’initialement, l’article 10 du décret détaille la liste des groupes et personnes qui devaient rester sous confinement total et ne sont pas concernés par le confinement ciblé.

Il s’agissait des :

  • Retraités de plus de 65 ans.
  • Femmes enceintes et mères dont les enfants ne dépassent pas 15 ans
  • Personnes handicapées
  • Personnes souffrant de diabète déséquilibré
  • Maladies respiratoires obstructives chroniques
  • Maladies cardiaques – Insuffisance rénale
  • Maladie d’insuffisance hépatique

Commentaires:

Commentez...