L’UGTT appelle le gouvernement à stopper les prélèvements sur les salaires

Dans un discours prononcé ce vendredi 1er mai à l’occasion de la fête du travail, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Tabboubi, a appelé le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires, juridiques et techniques, pour stopper le prélèvement de la contribution sociale solidaire (CSS) conjoncturelle sur les salaires des travailleurs ».

Cité par l’agence TAP, Tabboubi a souligné que « les travailleurs ont déjà trop sacrifié et cette contribution est devenue pour eux une charge lourde rappelant qu’ils viennent déjà de faire don d’une journée de travail pour contribuer aux efforts de lutte contre la pandémie du coronavirus ».

Le secrétaire général de l’UGTT a, en outre, appelé l’Etat à prendre des mesures urgentes pour protéger les PME (petites et moyennes entreprises), qui constituent une grande partie du tissu économique tunisien, et les artisans et les petits métiers qui ont été contraints de suspendre leurs activités dans cette période de confinement.

Il a indiqué dans ce sens qu’était grand temps de lutter contre l’évasion fiscale, les corrompus et les spéculateurs qui continuent à s’enrichir au détriment des pauvres.

Tabboubi a salué, d’autre part, les décisions politiques prises pour stopper l’importation anarchique, interdire les marchandises inutiles et encourager la production locale notamment dans le secteur agricole et alimentaire pour atteindre l’autosuffisance.

Commentaires: