Liberté de la presse : La Tunisie conserve sa 72e place mondiale

Liberté de presse

Dans son Classement mondial de la liberté de la presse 2020, publié ce mardi 21 avril, Reporters sans frontières (RSF) estime que la pandémie du Covid-19 amplifie les crises qui pèsent déjà sur le journalisme.

A l’issue de ce classement qui concerne 180 pays, la Tunisie a conservé sa 72e place mondiale. ” Malgré des réformes retardées dans le secteur médiatique, la Tunisie est la mieux classée en Afrique du Nord “, indique le rapport.

« Le nouveau cadre légal relatif au secteur médiatique peine à voir le jour depuis quelques années, et le climat de travail des journalistes et des médias s’est sensiblement détérioré depuis l’élection du nouveau président en fin d’année 2019 », a-t-on expliqué.

Pour sa part, le président du Syndicat National des Journalistes Tunisiens Neji Bghouri a montré ses inquiétudes quant aux indicateurs de la liberté de la presse en Tunisie appelant à mettre en place de véritable politiques publiques pour promouvoir le secteur des médias.

A noter que la Tunisie avait occupé la même place en 2019, la 96ème place en 2016, la 126ème en 2015, la 133ème place en 2014 et la 138ème place en 2013.

Notons que la Norvège occupe toujours la première, la Finlande (2e) et le Danemark rejoint cette année le trio de tête.

Commentaires:

Commentez...