Coronavirus : « Sans solidarité mondiale, le pire nous attend », avertit l’OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé a tenu, hier lundi 20 avril, un discours alarmiste quant à la propagation du coronavirus dans le monde.

A cet effet, l’OMS a averti les différents gouvernements contre la levée précipitée des mesures de confinement. « Les pays ne devraient pas se précipiter à lever les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus », a-t-on indiqué.

Selon Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’OMS, le pire est à venir. « Sans l’unité nationale et la solidarité mondiale, je puis vous l’assurer : le pire nous attend. Alors, prévenons cette tragédie », a-t-il lancé lors d’une conférence de presse virtuelle.

Evoquant, les accusations des États-Unis selon lesquelles l’organisation aurait caché des informations sur le coronavirus, Ghebreyesus a affirmé que « rien n’a été caché aux États-Unis. Nous avons lancé l’alerte dès le premier jour. Il n’y a pas de secret à l’OMS. Parce que si l’on conserve des informations secrètes ou confidentielles, c’est dangereux. Il n’y a pas de secret à l’OMS ».

Commentaires:

Commentez...