Ouverture d’une enquête sur le refus d’accueil de patients par l’hôpital de Médenine

Le ministère public a autorisé l’ouverture d’une enquête sur les circonstances du refus d’accueil de patients en provenance de Djerba par l’hôpital universitaire Habib Bourguiba, à Médenine.

L’affaire qui continue de faire couler de l’encre a enragé les trois municipalités de l’île et les représentants des organisations nationales qui ont appelé les autorités régionales et centrales à assumer leurs responsabilités.

En conséquence, le ministère public s’est engagé à effectuer les recherches nécessaires sur les dépassements et les abus commis et à poursuivre en justice toute personne impliquée dans cette affaire.

Hier, sur ordre du gouverneur de la région, le patient de l’hôpital régional de Djerba, dont l’admission lui a été refusée par l’hôpital de Médenine, a été hébergé dans une clinique privée.

L’individu en question était resté bloqué dans une ambulance, après que l’hôpital ait refusé de l’admettre fermant ses portes devant le véhicule.

La présidente de la cellule de crise de l’hôpital régional Sadok Mkaddem, Sana Ghrairi, a confirmé qu’après avoir accepté l’admission de trois cas provenant de Djerba, l’hôpital de Médenine a refusé de les accueillir sous prétexte qu’il ne recevait que des patients de la délégation de Ben Guerdane et Zarzis.

Commentaires: