Un décret protégeant contre le licenciement sera bientôt émis, promet Taboubi

La crise du coronavirus laisse planer le doute sur l’économie tunisienne. Une situation précaire entourent les agents de plusieurs secteurs, notamment ceux du privé.

Des centaines de milliers de familles seront affectées par les répercussions de ce virus. Selon l’économiste et ancien ministre des finances Hakim Ben Hammouda, 158 mille Tunisiens vont perdre leur travail et rejoindre les rangs des chômeurs à cause de cette pandémie.

« Avec cette crise, le taux de chômage passera de 14,9% à environ 18,8% », a-t-il déclaré, ce mercredi 15 avril 2020, sur Shems fm.

Face à cette situation, la centrale syndicale ne restera pas les bras croisés. A en croire son secrétaire général Noureddine Taboubi, l’UGTT aurait proposé au gouvernement de mettre en place un décret protégeant la tranche du privé qui va être la plus affectée.

Dans une déclaration accordée à Mosaique fm, Taboubi a assuré ce mercredi qu’un décret sera émis concernant la protection des travailleurs contre les licenciements dans cette circonstance exceptionnelle.

Selon lui, le décret concernera tous les agents des différents secteurs, notamment le public.

Commentaires: