Tunisie – Confinement : Après les bons d’essence, les tickets resto retirés ?

Le ministre d’Etat chargé de la Gouvernance, de la Fonction publique et de la Lutte contre la corruption, Mohamed Abbou,  a déclaré que le gouvernement étudie la question des salaires si la crise persiste.

Invité sur les ondes de la Radio nationale, Abbou a assuré que les salaires seront versés sans aucun changement, et que la question de leur réduction n’est pas discutée. Cette déclaration vient en réponse aux propos de Tarek Cherif, président de la CONECT, qui avait proposé de réduire les salaires des agents du secteur public.

« Ce n’est pas possible de réduire les salaires des fonctionnaires de l’Etat alors que c’est nous qui avons demandé à ce qu’ils restent chez eux », a-t-il insisté. Toutefois, le responsable n’a pas écarté la possibilité de suspendre l’attribution de tickets restaurant aux fonctionnaires qui ne travaillent pas.

Le 31 mars, le Chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, avait décidé de ne pas accorder aux ministres, secrétaires d’État et cadres avec le rang et les privilèges d’un membre du gouvernement les bons d’essence et ce durant toute la période du confinement total.

Il avait également été décidé de n’accorder ces bons qu’aux fonctionnaires qui poursuivront leur travail pendant la période mentionnée. « Ces bons leur sont attribués selon le nombre de jours ouvrables », explique une circulaire publiée par la présidence du gouvernement.

Cette décision s’inscrit dans le cadre de la contribution à l’effort national de mobilisation des ressources nécessaires pour faire face au coronavirus et aux exigences de mesures du confinement total, ainsi que pour assurer une bonne gestion des dépenses de carburant.

Commentaires:

Commentez...