Kelvinator, Arçelik, Arthur Martin : Frigos de nos enfances

Illustration

Allez donc expliquer à votre interlocuteur qu’il fallait dire « réfrigérateur » et pas « Frigidaire »! C’est que Frigidaire désignait une marque, américaine de surcroît, qui était considérée comme la meilleure au monde. C’est du moins ce qu’on m’avait appris du temps où nous ne possédions qu’une modeste glacière et que nous attendions notre premier frigidaire. Zut! Je me suis encore trompé mais que voulez-vous, on ne se refait pas. De toute façon, nous disons tous « frigo ».

Au temps des glacières, nous étions souvent de corvée car les marchands de glace alimentaire ne livraient pas et il fallait aller jusqu’à leurs magasins. J’admirais alors les énormes pains de glace qui étaient manipulés avec des crochets et débités à coups de maillet. Il fallait ensuite, dans un couffin qu’on portait à deux, vite ramener la glace à la maison. Courses généralement haletantes avec un sillage d’eau qui s’écoulait du couffin.

À l’arrivée du frigo, il a fallu changer nos habitudes. En ce temps, tous les voisins nous envoyaient leur viande pour qu’elle soit gardée au frais. Sinon, il fallait garder les provisions dans un récipient recouvert d’un velum, à l’air libre. Les premiers frigos et téléviseurs – surtout, ne dites pas « télévision » – étaient ainsi mutualisés au niveau du voisinage. Du moins l’étaient-ils dans mon propre souvenir. En ce temps lointain, il y a tout de même plus de cinquante ans, les marques de réfrigérateurs les plus réputées étaient américaines.

On ne jurait que par Kelvinator, Arthur Martin, Frigidaire ou Westinghouse. Une marque turque sortait du lot par la taille immense des frigos. Il s’agit d’Arçelik qui a fait son entrée sur le marché tunisien à la fin des années soixante. Dans cet esprit, il faudrait un jour, ensemble, retrouver les noms des premiers représentants et revendeurs de l’électroménager en Tunisie. Qu’ajouter sinon qu’à l’époque, un frigo devait tenir toute une vie! Blindés, tout en compartiments, avec ou sans congélateur, ces outils du quotidien sont vite devenus incontournables.

Dans cet inventaire des frigos de nos enfances, que de noms reviennent et parfois existent toujours: Thompson, Indesit, Brandt, Candy, Faure, Fagor ou Rosieres. Sans oublier le Confort, la marque locale qui a connu son essor au milieu des années soixante-dix.

Commentaires:

Commentez...