INLUCC : Des délégués monopolisent la semoule et la farine

Illustration

L’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) a annoncé l’enregistrement de plusieurs abus de pouvoir à travers le pays, perpétrés par des délégués. Ces derniers monopolisent des denrées alimentaires, dont la semoule et la farine.

Dans un communiqué publié hier, dimanche 5 avril 2020, l’instance cite plusieurs exemples qui lui sont parvenus des différents gouvernorats.

A Dahmani, gouvernorat du Kef, le délégué aurait stocké des quantités de semoule pour la redistribuer à ses proches, alors que le délégué de Hidra à Kasserine et un délégué de Sidi Bouzid auraient détourné des quantités de semoule destinées à leurs régions pour leurs propres comptes.

A Gafsa, le délégué de Guettar aurait également distribué des quantités de farine à des familles qui n’en ont pas besoin, indique l’INLUCC.

On ajoute qu’un policier aurait également monopolisé des quantités de semoule à cité El Gobba, gouvernorat de La Manouba, pour les vendre à 50 dinars le sac alors que le prix d’un sac de semoule est de 24 dinars.

« L’instance a également été informée qu’un agriculteur et un entrepreneur originaires du gouvernorat de Jendouba et dont la situation financière est aisée auraient bénéficié d’aides sociales », ajoute le communiqué.

Commentaires: