« Sayeb l’internet » : Pourquoi les opérateurs ne peuvent pas généraliser l’accès gratuit de l’internet

Khelil Laabidi, PDG de Tunisie Telecom

Une campagne a été lancée récemment par un collectif de citoyens sur les réseaux sociaux, appelant à généraliser l’accès public et gratuit de l’internet à travers tout le pays.

Ce collectif demande au ministère des Technologies de la communication et de la Transformation digitale « de faire pression sur les entreprises de télécommunications pour qu’elles fournissent un accès internet gratuit aux Tunisiens afin de les inciter à rester dans leurs foyers… » Il demande également au « président de la République et au chef du gouvernement d’interagir positivement à cette proposition ».

M. Khelil Laabidi, PDG de Tunisie Telecom, a expliqué, ce lundi 30 mars 2020, lors d’une conférence de presse organisée sur Microsoft Teams que cette option n’est pas envisageable dans la mesure où la principale préoccupation actuelle de l’opérateur national est de garantir la qualité de l’internet tout en donnant la priorité aux services vitaux qui œuvrent actuellement à combattre la propagation du coronavirus, citant notamment les ministères de la Santé et de l’Intérieur ».

Il s’agit ainsi de faire des priorités en facilitant la connexion à ces services vitaux tout en permettant au citoyen de rester connecté. « Le fait de fournir gratuitement l’internet à tous les usagers impactera la qualité de la connexion alors que le seul souci actuel de l’opérateur national est de garantir une bonne qualité de l’internet à tous les usagers sur tout le territoire national », a précisé M. Khelil Laabidi.

C’est dans cette optique que l’appel à un « usage responsable » du réseau internet a été réitéré.

Vendredi dernier, le ministère des Technologies de la communication et de la Transformation digitale a appelé les internautes à un « usage responsable », surtout pendant les heures de travail afin d’éviter tout encombrement ou tout dysfonctionnement

« Un usage abusif du réseau Internet, à travers l’accès aux pages de streaming et des sites de jeux vidéo en ligne (gaming), pourrait encombrer le réseau et perturber la marche du télétravail, adoptée à cause du confinement général par la plupart des administrations publiques et des entreprises en général », indique un communiqué, précisant qu’un « usage responsable » du réseau internet permettra d’alléger la pression.

En défintive, M. Khelil Laabidi a tenu à rappeler aujourd’hui que Tunisie Telecom reste complètement engagé dans cette lutte contre la propagation du coronavirus en permettant d’assurer d’assurer une bonne connexion aux services vitaux que représentent toutes les composantes des ministères de la Santé et de l’Intérieur et en facilitant la connexion aux Tunisiens.

Commentaires: