Hauts responsables : En contentieux avec la ponctualité


Coup sur coup, le président de la République et le Chef du gouvernement ont fait poireauter tout un pays pendant plusieurs heures.

Prévues à une heure donnée, leurs allocutions n’ont pas été diffusées à l’heure dite sans aucune explication.
À ce niveau là, on ne s’excuse pas, on laisse une nation entière faire banquette dans la salle d’attente.

Ces retards de plusieurs heures, personne ne les a excusés. C’est somme toute devenu normal d’agir de la sorte.

On pourra arguer de circonstances exceptionnelles. Cette pirouette serait un facteur aggravant car c’est dans les moments difficiles qu’il faut être à la hauteur de ses responsabilités et rassurer par sa ponctualité.

Et, à ce niveau, ces retards ne sont pas tolérables. Tout simplement.

Ces dernières semaines, nous avons vu s’exprimer les leaders de plusieurs pays. Ils étaient tous à l’heure.

Chez nous, ces retards feraient-ils partie de la routine la plus banale? Cela serait déplorable car ce manque de respect ne doit pas devenir une règle non écrite.

La prochaine fois, messieurs, soyez à l’heure!

Commentaires: