Tunisie – Coronavirus : Des élèves ingénieurs se mobilisent pour fabriquer des respirateurs

CP : Getty Images/iStockphoto

La crise du coronavirus a montré que la société tunisienne est assez solidaire, notamment en ce qui concerne l’assistance des personnes en péril, face à la fébrilité du système hospitalier. C’est dans ce cadre que des ingénieurs, conscients de la dangerosité de la situation face à la propagation du coronavirus en Tunisie ont décidé de se mobiliser.

En effet, l’école Nationale d’ingénieurs de Sousse et la Faculté de Médecine de Sousse ont lancé un challenge pour fabriquer des respirateurs/réanimateurs à l’échelle nationale et dans un délai de quelques semaines. C’est en tout cas ce que confirme Aref Meddeb directeur de cette école nationale.

« Voilà un beau challenge. Cet appel est ouvert à toutes les entreprises et structures de la région pour y contribuer d’une manière ou d’une autre. Tous ceux qui souhaitent y participer sont appelés à se manifester. On reviendra vers vous avec plus de détails mais le temps presse », a-t-il posté sur sa page Facebook.

En ces temps de crise, le manque de lits de réanimation et d’équipements d’assistance respiratoire donne des sueurs froides aux Tunisiens, notamment après les déclarations de l’ancienne ministre de la Santé Samira Marai. Elle avait fait savoir que tous les hôpitaux tunisiens sont équipés uniquement de 240 lits de réanimation dont six seulement à l’hôpital de la Rabta.

Le ministre de la Santé Abdeltif Mekki, avait confirmé qu’actuellement il y avait moins de 200 lits de réanimation en Tunisie.

Il a ajouté que ce nombre sera revu à la hausse dans la période à venir grâce à la coopération imminente avec le secteur privé dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Cette coopération permettra d’avoir environ 500 lits.

Commentaires: