Jendouba : Mandat de recherche contre un citoyen ayant refusé la quarantaine

Comme tant d’autres, ce citoyen tunisien de retour de l’étranger a refusé sa mise en quarantaine par les autorités régionales de Jendouba.

En Tunisie depuis 12 jours, ce citoyen de 62 ans n’a pas respecté la décision de son auto-isolement défiant l’Etat et se promenant à travers la ville de Aïn Draham.

A cet effet, les autorités sécuritaires ont décidé de le poursuivre judiciairement et d’émettre un mandat de recherche à son encontre. Ainsi, même en cas de son passage à l’aéroport pour retourner en France, il sera arrêté.

Depuis des jours, les autorités régionales trouvent du mal à encadrer ces « visiteurs » irresponsables, mais c’est à Kasserine que les véritables décisions radicales ont commencé à être prises : 

Le gouverneur de Kasserine a annoncé, hier, la mise en place d’une cellule de crise pour le suivi du respect des mesures de prévention contre la propagation du coronavirus. Selon la radio Mosaïque FM, cette cellule appliquera des mesures strictes contre ceux qui refusent le confinement dont notamment le retrait des passeports et l’intervention des brigades de police.

« Ces mêmes personnes seront placées, d’une manière obligatoire, en quarantaine par des brigades de sécurité », a-t-on menacé.

Commentaires: