Edition 2020 annulée : Il faut sauver Jazz à Carthage

L’édition 2020 de Jazz à Carthage vient d’être reportée par les organisateurs. Ce festival qui devait se tenir du 2 au 11 avril en sa quinzième édition, est en fait simplement annulé.

Les conséquences seront difficiles à assumer pour les organisateurs qui se sont battus comme des lions pour que ce festival puisse se tenir.

Depuis plusieurs années et malgré les vents contraires, Mourad Mathari et son équipe réalisent chaque année le miracle de rassembler une quinzaine de musiciens de jazz.

Avec le soutien de leurs sponsors, ils y parviennent tant bien que mal tout en ne bénéficiant d’aucun soutien du secteur public.

L’annulation de l’édition 2020 va mettre en grande difficulté les organisateurs qui auront à gérer les contrats en cours, les dédommagements dans plusieurs cas et aussi le remboursement des billets déjà vendus.

Aux amis du festival de lui apporter leur soutien durant cette épreuve. Ainsi, les billets acquis peuvent être convertis et permettre au festival d’entrevoir une issue aux soucis matériels actuels.

C’est un crève-cœur de voir Jazz à Carthage se débattre dans ces difficultés que nul ne pouvait anticiper. Et c’est bien le moment pour dire, affirmer et apporter toute notre solidarité à Mourad Mathari et son équipe.

Malgré cet accident de parcours, Jazz à Carthage doit continuer et les amis du festival pourraient utilement s’inspirer du dynamisme des supporteurs du Club Africain pour soutenir le festival.

Pourquoi pas une opération de crowd funding pour remettre le festival sur pied ? Pourquoi pas une mobilisation pour la continuité de Jazz à Carthage

Enfin, il tient aux sponsors du festival d’être plus que jamais à se côtés en ces moments difficiles.

Commentaires: