Tunisie : Qalb Tounes perd 11 députés

Le parti de Nabil Karoui est-il en train d’imploser ? Ce mardi 10 mars 2020, onze députés ont annoncé leur démission du parti Qalb Tounes et du bloc parlementaire le repésentant à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Parmi les démissionnaires figurent des cadres du parti comme Ridha Charfeddine ou Hatem Mliki. Ce dernier a d’ailleurs donné quelques précisions sur ces démissions révélant sur les ondes de Mosaique fm, que « les causes de cette décision collective est l’absence de gouvernance et de gestion au sein du parti ».

« Il y a un mécontentement quant à la manière utilisée pour les prises de décisions au parti, mais ces démissions expriment aussi une forme de refus des positions politiques de Qalb tounes envers le gouvernement et la présidence de la République. C’est aussi un refus des relations avec d’autres partis politiques et le refus de la méthodologie d’opposition ».

La liste des démissionnaires pourrait, par ailleurs, s’allonger et les députés ayant décidé de quitter Qalb Tounes pourraient créer un nouveau bloc parlementaire sachant que Qalb Tounes compte 38 députés à l’ARP.

Les députés démissionnaires, selon une liste publiée par Mosaique fm, sont, Ridha Charfeddine, Hatem Mliki, Khaled Gsouma, Safa Ghribi, Souhir Askri, Mariem Loghmani, Imed Aouled Jebril, Amira Charfeddine, Naïma Ksouri, Samir Ben Slama et Hassen Belhaj Brahim.

Commentaires:

Commentez...