Tunisie : Le coronavirus fait grimper le prix de l’ail

Attention aux fake news sur le Coronavirus qui circulent plus vite que le Covid-19 ! En effet, plusieurs remèdes naturels comme l’ail, l’eau de mer sont inutiles contre le coronavirus. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a eu le réflexe de le souligner en rappelant que la plupart des « remèdes naturels » sont inutiles contre Covid-19.

L’huile de sésame, l’eau de mer et l’ail ne protègent pas contre le coronavirus. Car se rincer régulièrement le nez avec de l’eau de mer ne permet pas de se protéger contre le virus même si cela permet de se remettre plus rapidement d’un rhume ordinaire.

Idem pour l’ail ! En manger n’est pas un moyen efficace d’éviter la contamination par Covid-19 malgré ses « propriétés antimicrobiennes ».

Or, sur les réseaux sociaux, des gens conseillent de manger de l’ail pour prévenir ou soigner une infection au coronavirus. Sauf que l’ail peut seulement renforcer notre système immunitaire et n’empêche pas d’être contaminé, tout comme l’huile de sésame ou le chlorure de magnésium.

En Tunisie, il aura suffit que le premier cas confirmé de coronavirus soit annoncé pour que les Tunisiens se ruent sur l’ail au point de voir son prix augmenter rapidement. Selon le directeur général de la concurrence et des recherches économiques au ministère du Commerce, Yasser Ben Khalifa, la forte demande en ail est due au fait que certains pensent qu’il aide à prévenir le virus corona.

Dans sa déclaration faite à un quotidien, ce lundi 9 mars 2020, il a souligné, au passage, que le ministère du Commerce s’est engagé dans la lutte contre les spéculateurs.

Commentaires: