Echaâb derrière l’écartement de René Trabelsi : « C’était soit nous soit lui ! « 

René Trabelsi

 

Le dirigeant et membre du bureau politique du Mouvement du Peuple (Echaâb) Moncef Bouzezi a affirmé ce jeudi 20 février que son parti était derrière l’écartement de René Trabelsi du ministère du Tourisme.

En effet, s’exprimant sur les ondes de Ifm, il a indiqué que son parti a posé son veto pour exclure René Trabelsi de la nouvelle composition gouvernementale. « Nous avons littéralement dit au chef du gouvernement désigné : soit nous soit René Trabelsi, et il nous a choisis », a-t-il affirmé. Et de poursuive que le bilan de René Trabelsi n’est pas aussi positif qu’on prétendait ajoutant que la Tunisie renferme beaucoup de compétences dans le domaine touristique.

Echaab s’est opposé semble-t-il au choix de maintenir René Trabelsi à la tête du département du tourisme pour éviter tous les soupçons sur la normalisation avec l’entité sioniste.

Le chef du gouvernement désigné a finalement décidé de proposer Mohamed Ali Toumi, au poste de ministre du Tourisme et de l’Artisanat. Ce dernier a dirigé plusieurs agences de voyages et a créé son propre agence, en 2005. Actif depuis plus de vingt ans dans le secteur du tourisme, il a été élu président de la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV) de 2011 à 2018.

 

Commentaires: