La Tunisie, premier pays arabe et africain à adopter le sport sur ordonnance

Les ordonnances médicales ne seront plus limitées aux médicaments.

Pour la première fois en Tunisie, en Afrique et dans le monde Arabe, les activités physiques seront bientôt incluses dans les ordonnances et traitements prescris par les médecins.

Selon la ministre de la Santé par intérim, Sonia Bechikh, l’inclusion des activités physiques dans les prescriptions médicales sera lancée trois mois après l’approbation du rapport du comité par des experts du domaine de la santé et du sport et la détermination des activités adéquates à chaque maladie.

Le Comité national, actif depuis octobre 2019, a identifié une liste de 14 maladies qui seront traitées ou prévenues en incluant l’activité physique dans les prescriptions telles que le diabète, la pression artérielle, l’obésité, les problèmes d’articulations, l’ostéoporose et les maladies cancéreuses.

S’exprimant à l’agence TAP, la ministre a souligné que cette démarche contribuera à sensibiliser à la nécessité de pratiquer le sport pour prévenir les maladies et faire de l’activité physique un élément important du traitement, notant qu’il y a eu une baisse notable de la pratique des activités sportives chez les Tunisiens, dont la tranche active ne dépasse pas les 4% de la population totale.

Commentaires: