Désigné pour former un gouvernement… Fakhfakh forme une opposition!

Le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh s’est trouvé dans une situation très difficile et serait victime de la composition du paysage parlementaire post-élection. En effet, il semble que personne ne pourrait concilier les partis qui composent l’actuel échiquier politique en raison de leurs divergences.

C’est notamment pour cette raison, que le processus entravé de formation du gouvernement connait jour après jour des rebondissements et on risque même de se diriger vers des Législatives anticipées, après la récente position du parti Ennahdha.

C’est dans ce sens que les choix politiques du chef du gouvernement désigné n’ont pas fait le consensus des différents partis impliqués. Pire encore, chargé pour former un gouvernement, il parvient à former plutôt une opposition extrêmement puissante composée d’Ennahdha, de Qalb Tounès, de la Coaltion Al-Karama, du PDL et d’autres partis politiques.

En effet, ce samedi 15 février 2020, jour inoubliable pour Fakhfakh, Ennahdha, Qalb Tounès, Al-Karama et le PDL ont annoncé avoir décidé de ne pas accorder la confiance au gouvernement Fakhfakh ce qui signifie qu’ils camperont dans l’opposition.

Fait qui a poussé Fakhfakh, dans l’embarra, à annoncer son gouvernement mais aussi à annoncer la poursuite des tractations pour trouver une issue à ce blocage avant le passage à des élections anticipées.

Commentaires: