Club Africain : Voitures taguées, Younsi poussé vers la porte de sortie...

Club Africain : Voitures taguées, Younsi poussé vers la porte de sortie !

Par -

C’est le point de non-retour entre les supporters du Club Africain et leur président Abdessalem Younsi après des mois de tensions.

Jeudi dernier, un nouveau fait est venu se greffer sur cette relation conflictuelle. La voiture du président clubiste ainsi que celle de son épouse ont été vandalisées devant leur domicile.

Des messages hostiles à Younsi, appelant à son départ ont été tagués par des inconnus sur les deux véhicules. Un incident qui coïncide avec le rejet de la FIFA de la requête du Club Africain concernant le retrait, en septembre dernier des 6 points au classement général de la Ligue 1.

Le Comité d’Ethique de la Fifa a rejeté, mardi dernier, la requête des Clubistes quant à la possibilité de récupérer ces 6 points, justifiant cette décision par le fait que les procédures entreprises par l’administration du club n’ont pas été correctes lorsqu’il s’agissait de payer les indemnités de transfert (480.000 euros) du joueur algérien Ibrahim Chenihi à son club d’El Eulma.

Après l’annonce officielle de la perte des 6 points, Younsi qui a, à maintes reprises, déclaré que ce dossier était clos, a été la première cible, sans aucun doute de certains supporteurs.

D’ailleurs, une quasi-majorité de fans clubistes accusent Abdessalem Younsi d’être le premier responsable du retrait des 6 points et de la mauvaise situation de leur club et exigent depuis longtemps son départ.

Pour le pousser à partir réellement, le président clubiste étant souvent aux abonnés absent, les fans clubistes en ont même appelé au ministère de la Jeunesse et des Sports, ainsi qu’à Chawki Tabib, président de l’Instance nationale de la lutte contre la corruption (INLUCC), mais également un fervent supporteur du CA.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo