Ghannouchi en Turquie : Un problème de timing, selon Dilou

Ghannouchi en Turquie : Un problème de timing, selon Dilou

Par -

Commentant la polémique suscitée par la visite du président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi, en Turquie, Samir Dilou, dirigeant à Ennahdha, a défendu le président de son parti, assurant que ce déplacement a eu lieu dans un cadre partisan.

Il a ajouté, ce lundi 13 janvier 2020, que Ghannouchi a rencontré le président turc Recep Tayyip Erdogan en sa qualité de président du mouvement Ennahdha et non de président du Parlement. Il a souligné que toutes les visites actuelles de Ghannouchi ont lieu dans le cadre de son caractère de chef de parti. « Le problème est lié au timing de la visite », a déclaré Dilou.

Rappelons que moins de 24h après le rejet du gouvernement de Habib Jemli à l’ARP, Ghannouchi a effectué une visite à Istanbul, et a tenu une réunion fermée avec Erdogan.

Le député et ancien ministre Mabrouk Korchid a estimé que cette visite violait les normes diplomatiques et touchait la souveraineté tunisienne.

Korchid a assuré dans un post publié dimanche 12 janvier 2020 sur son compte Facebook que « Ghannouchi n’est pas autorisé à rencontrer le président turc seul, en absence de l’ambassadeur de Tunisie », soulignant qu’il est du droit de l’État tunisien de savoir ce qui a été discuté lors de cette visite.

Il a expliqué que le Président de la République est le seul à pouvoir tenir une réunion fermée avec le président d’un pays étranger.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo