Oasis de Tozeur : Hamma en son palmier perché

Ceux qui connaissent bien l’oasis de Tozeur ont nécessairement rencontré Hamma.

Été comme hiver, il travaille dans l’oasis et n’hésite jamais à grimper tout en haut des palmiers.

Comme un cabri sur le flanc d’une colline, en deux temps trois mouvements, le voici au sommet de l’arbre élancé.

Admiratifs, les visiteurs applaudissent la prouesse de cet homme de soixante ans accomplis. Souple et précis dans ses gestes, Hamma reste modeste tout en savourant.

Que serait la visite de l’oasis de Tozeur sans un crochet par la « ghaba » de l’ami Hamma ?

Si d’aventure, vous êtes de passage, n’hésitez pas à demander votre chemin jusqu’à lui puis, à votre tour, savourez les raffinements subreptices de la vie dans toute sa simplicité.

Commentaires: