« La nomination de Sliti à l’Intérieur est une provocation », estime la LTDH

Sofiene Sliti

Le vice-président de la Ligue Tunisienne de Défense des Droites de l’Homme Bassem Trifi est revenu hier mardi 7 janvier 2020, sur la nomination du juge et porte-parole du pôle judiciaire économique et financier, Sofiene Sliti au ministère de l’intérieur.

« La LTDH considère la nomination de Sliti au ministère de l’Intérieur comme une provocation compte tenu de la manière avec laquelle il a géré les dossiers des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, mais aussi le dossier de ce qu’on appelle l’éventuel appareil secret d’Ennahdha ».

Personne n’a accepté ce gouvernement y compris le mouvement Ennahdha lui-même, a rappelé Trifi appelant à revoir la composition de ce gouvernement.

Dans un communiqué rendu public, samedi 4 janvier, la Ligue Tunisienne pour la Défense des Droits d l’Homme a dénoncé la nomination du juge Imed Derouiche à la tête du ministère de la Défense. La LTDH rappelle dans ce sens que Imed Derouchie était l’un des bras de Ben Ali qui a réprimé et harcelé la Ligue en interdisant son activité en 2000.

La Ligue qui considère qu’il s’agit d’une nomination très provocante, a appelé le chef du gouvernement désigné et le chef de l’Etat à revoir ce choix à la tête du département de la Défense.

Commentaires: