Qalb Tounes prochain allié d’Ennahdha ? Mekki réfute catégoriquement !

Rafik Abdessalem, gendre de Rached Ghannouchi a reconnu, lundi, que le mouvement Ennahdha est incapable de former le nouveau gouvernement avec les autres partis politiques, rejetant au passage la « faute » sur le Courant Démocratique et le Mouvement Populaire, qui refusent de faire partie du gouvernement que prépare Habib Jomli.

Selon Rafik Abdessalem, cette situation va amener Ennahdha à cohabiter ou s’allier avec Qalb Tounes et va pousser le parti islamiste à faire fi de ses promesses électorales, celles de ne jamais s’allier avec le parti de Nabil Karoui.

Or, ce n’est pas l’avis d’Abdelalif Mekki, un autre dirigeant d’Ennahdha, qui exprime un avis carrément opposé. Ce mardi 17 décembre 2019, Mekki a déclaré sur les ondes de Mosaique fm que Qalb Tounes ne participera pas au prochain gouvernement et que la position d’Ennahdha n’a pas changé à l’égard de ce parti.

Mekki a tenu à rappeler que Nabil Karoui traîne des casseroles et a des affaires en justice en cours.

Un avis qui tranche avec celui de son collègue et qui dénote le manque de coordination actuel au sein du mouvement islamiste.

Commentaires:

Commentez...