A Kasserine, le taux de corruption perçu atteint 68%

A Kasserine, le taux de corruption perçu atteint 68%

Par -

Comment est perçue la corruption par les citoyens ? Le forum des jeunes pour la culture de citoyenneté a réalisé une enquête en collaboration avec le bureau régional de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), auprès de 500 personnes.

Les résultats de cette enquête se passent de tout commentaire ! En effet, le taux de corruption dans les établissements publics, à Kasserine, perçu par les citoyens, a atteint 68% au cours de l’année 2019, indiquent ces résultats. Pire encore, ces résultats montrent que ce taux pourrait augmenter durant les trois prochaines années.

Cette enquête montre, également, selon la perception des personnes interrogées, une propagation de la corruption au sein des partis politiques de 60% et dans le secteur de la douane de 58%.

Présentés, samedi 14 décembre 2019 à Kasserine, « les résultats de cette enquête visent à sensibiliser les citoyens au phénomène de la corruption dans les établissements publics de la région et à la nécessité d’être un acteur actif dans la lutte contre ce fléau », précise le forum des jeunes pour la culture de citoyenneté de Kasserine.

A ce titre et d’après Anissa Assidi, représentante de l’INLUCC à Kasserine, le bureau régional de l’instance a enregistré, depuis la fin de l’année 2017 jusqu’à aujourd’hui, plus de 300 dossiers de corruption ainsi que plusieurs demandes de protection de dénonciateurs.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo